dimanche 3 septembre 2017

Crème chocolat noir & framboises de Christophe Felder





Petite recette pour donner tort à ma copine se moquant du désespérant abandon de mon blog... Je suis tellement désolée de manquer à ce point de temps!

 

Pour ce petit retour, une recette coup de coeur d'un dessert aussi délicieux que surprenant, tant le goût de la framboise fraîche décuple la force du chocolat... 

Cette recette, issue du livre "Pâtisserie" de Christophe Felder, est un vrai bonheur en bouche! Réalisable avec de la pulpe de framboise si la période n'est pas propice, elle m'a énormément plu! Et, framboise associée au chocolat intense, quel fabuleux mariage!!



Pour 6 verrines

4 jaunes d'oeufs
80 g de sucre en poudre
200 g de chocolat noir à 60 ou 70 % de cacao
300 g de framboises (ou 250 g de pulpe de framboise)
15 cl de lait entier
100 g de crème liquide

Mixer et filtrer les framboises.
Mélanger ensemble les jaunes d'oeuf et le sucre.
Porter le lait et la crème à ébullition et verser sur le mélange jaunes sucrés en remuant avec un fouet. Reverser dans la casserole et faire cuire sur feu doux en remuant constamment pour obtenir une crème anglaise (les puristes peuvent utiliser à ce moment un thermomètre de cuisson et monter jusqu'à 82°C, puis couper la cuisson en plongeant le fond de casserole dans un saladier d'eau froide).

Verser alors la crème sur le chocolat haché et mélanger avec une cuillère en bois. Ajouter la pulpe de framboise sans cesser de mélanger.
Passer le mélanger au mixer plongeant (c'est une recette de chef, les chefs sont toujours bien plus pointilleux que nous, pauvres cuisinières lambdas!) pour l'affiner (mais c'est vrai que ça la rend encore meilleure!) puis le filtrer afin d'obtenir une crème très lisse.

Verser dans des petits pots et laisser prendre au frais au moins deux heures


mercredi 28 juin 2017

Muffins fraise, framboise & chocolat blanc



Comme promis, je poursuis avec une recette utilisant la fraise, mon fruit printanier préféré et que j'adore cuisiner!

J'ai tendance à préférer son utilisation fraîche, pour garder son goût sucré et sa texture intacts, mais j'avais une terrible envie de muffins au chocolat blanc, et les fruits rouges se sont imposés dans mon esprit.



J'ai donc mélangé fraises fraîches et framboises surgelées, été généreuse en chocolat blanc (car le chocolat blanc, c'est la vie!) et ai obtenu des muffins incroyablement moelleux et gourmands! Je les ai adorés et ne peux que vous les recommander!



Pour 12 muffins

- 80 g de beurre demi sel fondu et refroidi
- 250 g de farine
- 1/2 sachet de levure chimique
- 140 g de sucre
- 110 g de fraises
- 110 g de framboises (surgelées possible)
- 2 oeufs
- 15 cl de lait
- 100 g de chocolat blanc détaillé en grosses pépites

Préchauffer le four à 180°C.

Tamiser ensemble la farine, le sucre et la levure.

Laver les fraises et les couper en deux ou quatre selon leur taille.

Dans un saladier, mélanger les oeufs, le lait et le beurre fondu. Ajouter le mélange tamisé, les fruits et le chocolat et mélanger rapidement (pour plus de moelleux, il est préférable que le mélange ne soit pas trop homogène).

Verser dans des moules à muffins et enfourner pour 15-20 minutes en surveillant la cuisson (ils doivent être légèrement dorés).

 

mardi 13 juin 2017

Tarte aux fraises sans cuisson (au spéculoos et chantilly mascarpone)



Me voici de retour, profitant d'un petit moment calme, pour vous présenter une recette géniale en cette période bénie de la saison des fraises (je surkiffe cette saison!!)

J'ai par ailleurs l'énorme privilège de vivre juste à côté d'un fabuleux endroit où, dès les premiers rayons de soleil du printemps, nous partons joyeusement en mission cueillette pour une multitude de légumes et de fruits délicieux et savoureux...
Alors pour les girondins qui me lisent, je ne saurais que vous conseiller d'aller faire un tour au Jardin de l'Ombrière, c'est vraiment super!


(Les superbes lys viennent aussi de cet endroit génial qu'est le Jardin de l'Ombrière!)

Toujours est-il que, d'avril à juin, mon frigo regorge souvent de délicieuses fraises, et je me fais une joie de les utiliser dans mille desserts très gourmands (car oui, j'ai un retard de folie et plein de recettes à publier, shame on me!)

La dernière réalisation date de ce week-end, pour un brunch bien entourée de mes amies qui se reconnaîtront, où la fraîcheur de ce dessert a parfaitement convenu à cette journée chaude d'été!



Ici, point besoin de faire tourner le four et d'étouffer encore plus, pas de cuisson dans cette version, mais un résultat délicieux malgré tout, léger et frais, tout parfait!

Cette recette m'a été conseillée par ma douce belle-soeur, qui l'avait elle-même découverte sur Il était une fois la patisserie, un blog que j'aime beaucoup!



  • 200 g de biscuits spéculoos
  • 70 g de beurre fondu
  • 200 ml de crème liquide entière
  • 100 g de mascarpone
  • 1 cuillère à café d'extrait de vanille liquide
  • 30 g de sucre en poudre
  • Une bonne quantité de grosses fraises (environ 500g)

Préparer la couche de biscuit

Dans le bol d'un mixer, réduire les biscuits en poudre et ajouter le beurre fondu.
Verser dans un cercle à pâtisserie de 22 cm de diamètre environ, lui-même déposé sur le plat de service et bien tasser à l'aide d'un fond de verre plat. (Edit du 28 juin: en procédant comme ça, il peut être difficile de servir la tarte, la base restant collée au plat de service. La prochaine fois, j'essaye de placer une feuille de papier sulfurisé pour pouvoir décoller ensuite le fond de tarte plus facilement).

Placer au frais le temps de poursuivre.

Préparer la chantilly au mascarpone

Monter en chantilly ferme la crème bien froide. Ajouter le mascarpone et continuer à battre quelques minutes.
Verser alors la vanille puis le sucre. Battre encore quelques instants pour tout bien incorporer. La mousse doit être assez ferme.

Verser sur la couche de biscuit et replacer à nouveau au frais.

Préparer les fraises

Laver  et couper les fraises en 4. Les disposer, en les chevauchant légèrement et en les serrant sur toute la surface de la tarte.

Placer au frais jusqu'au moment de servir.


(Et je vais essayer de vous publier d'autres recettes de fraises tant que c'est la période!)

 


dimanche 12 mars 2017

Salade de couscous à la mimolette et jambon cru



J’aime beaucoup les salades composées qui font très souvent office de plat complet chez nous et j’ai un petit faible pour celles utilisant des graines, quelles qu’elles soient (en attestent les recettes suivantes :miam, miam et remiam)

Voici donc une petite recette fort sympathique et pleine de saveur avec de la semoule de couscous en guest star !



Transmise par une amie il y a quelques temps, je sais qu’elle est issue d’un livre de recettes mais je n’en connais pas le titre, désolée !



Pour 4 personnes :

-       Une boîte de fonds ou cœurs d’artichaut
-       - 5 ou 6 tranches de jambon cru
-       200 g de mimolette
-       125 g de graine de couscous
-       ½ cube de bouillon aux herbes
-       1 noix de beurre
-       Ciboulette

Pour la sauce :

-       7 CS d’huile d’olive
-       3 CS de vinaigre de vin blanc ou de vinaigre de cidre
-       1 CS de moutarde (à l’ancienne ici)
-       Sel et poivre

Faire bouillir 20 cl d’eau dans une casserole avec le demi-cube de bouillon.
Couper alors le feu, verser les graines et le beurre, bien remuer et laisser gonfler environ 5 minutes, jusqu’à ce que l’eau soit absorbée.
Laisser refroidir à température ambiante.

Pendant ce temps, égoutter les fonds d’artichaut et les couper en dés.
Effilocher le jambon cru.
Couper la mimolette en petits dés.
Emincer la ciboulette.

Préparer la vinaigrette dans un bol.


Réunir tous les ingrédients dans un saladier, bien mélanger et servir.


 

vendredi 3 mars 2017

Mousse de pistache en coque en chocolat et fruits frais



Voilà, je suis monomaniaque. Lorsque j’ai un nouveau jouet, j’ai du mal à le lâcher.
Je vous ai parlé la dernière fois de mon fantasme culinaire enfin assouvi avec mes nouveaux moules demie sphère. Il fallait très vite que je teste une nouvelle recette !

J’avais vu cette idée d’utilisation « inversée » des coques en chocolat, ces dernières servant cette fois-ci de contenant pour une mousse ou chantilly… ça m’a donné très envie alors j’ai imaginé un petit dessert rapide et facile à faire, modifiable en fonction de ses envies et j’ai réalisé donc de délicieuses coques en chocolat renfermant une savoureuse ganache montée à la pistache, et parsemée de dés de mangue et de framboises.



Ce qui est génial, c’est que j’ai pu réaliser deux coques de chaque chocolat de mon choix (chocolat noir pour l’amoureux, et lait et blanc pour moi… Oui, moi, j’en mange deux fois plus !!!)
J’ai encore adoré l’étape du remplissage des moules de chocolat fondu, étalé au pinceau de cuisine en silicone ! et au démoulage, c’est beau, c’est lisse et brillant, le top !


Voici donc la recette de ma petite bafouille qui fut très réussie et très appréciée !
(bien sûr, cette recette peut être réalisée avec d’autres moules, tels des moules à muffins ou à briochettes… Je peux concevoir que tout le monde ne soit pas aussi obsédé que moi par les demies sphères !)



Pour 3 ou 6 coques (selon que l’on choisit ou pas de mettre une coque en couvercle comme sur les photos)

Pour les coques :
-       Compter 30 g de chocolat pour deux empreintes (ici, j’ai donc utilisé 30 g de chocolat noir, 30 g de chocolat au lait et 30 g de chocolat blanc)

Pour la ganache montée à la pistache :
-       200g de crème fleurette entière
-       100g de chocolat blanc ivoire
-       20g de pâte de pistache

Pour la garniture :
-       Une barquette de framboises
-       Une mangue mûre

Plusieurs heures avant, préparer la ganache montée.

Faire chauffer 90g de crème et la verser en 3 fois sur le chocolat haché.
Ajouter la pâte de pistache. Laisser tiédir et ajouter le restant de crème froide. Mixer au mixeur plongeant et réserver au réfrigérateur.

Réaliser les coques au chocolat

Faire fondre au bain-marie ou au micro-ondes, 30 secondes par 30 secondes, le chocolat de son choix.
A l’aide d’un pinceau alimentaire en silicone, étaler le chocolat fondu en fine couche dans les moules et veillant à bien tout recouvrir.
Placer au frais pour faire figer le chocolat.
Puis étaler à nouveau le chocolat fondu restant pour faire une coque assez épaisse pour être démoulée sans difficulté. Placer au frais.

Dressage.

Monter la ganache bien froide en chantilly en ayant préalablement mis les batteurs au congélateur. Déposer dans une poche à douille dentellée.

Laver les framboises et couper la mangue en petits dés.

Démouler délicatement les coques en chocolat. Les disposer sur une assiette à dessert en les posant sur une noisette de préparation sucrée (caramel, Nutella ou autre), ceci permet de les fixer et de les maintenir dans une position inclinée.
Déposer une généreuse couche de ganache montée à la pistache. Parsemer de dés de mangue et de framboises (ou, bien sûr, de tout autre fruit de votre choix !).

Fermer ou non avec une autre coque de chocolat. Disposer des fruits autour et servir.